©  2017  -  Atelier d'architecture 319  -  Tous droits réservés

ATELIER D'ARCHITECTURE 319

319 RTE DE TARABEL - 31570 PRESERVILLE

CONTACT@ATELIER319.FR

06 89 89 87 73

INSTAGRAM

  • White Facebook Icon
  • 0022aqalkiaqjbb3 copy
  • White Google+ Icon
  • ZN1a4ZRf copy
  • houzz-logo copy
  • White Instagram Icon

Caroline de Pérignon architecte

PROJET F01

Extension des ateliers municipaux

 

L'extension de l'atelier municipal est positionnée entre les locaux existants de l'atelier municipal et le boulodrome, à l'alignement de l'actuelle façade de l'atelier, et à l'alignement de la façade de la bibliothèque. Cette implantation laisse les actuels espaces de circulation libres (parking –  voies de circulation), et permet une connexion intérieure avec l'atelier municipal (porte existante).

Ce positionnement n'est pas anodin. Il vient respecter le principe d'implantation des bâtiments existants sans sortir de la trame établie. Il participe de la perspective de l'ensemble bâti depuis le piétonnier en contrebas du boulodrome, mais occupe aussi un entre-deux jusque-là laissé à l'abandon (arrière de bâtiment) et au stockage non maîtrisé de matériel municipal.

Les façades de cette extension sont rythmées par les lames verticales de bois, qui par leurs espacements, ne permettent pas de percevoir son contenu.

 

La hauteur de l'extension est induite par la hauteur sous sablière du dojo et de la bibliothèque (et non par la hauteur de l'actuel atelier municipal qui est plus élevée) afin de constituer un volume en harmonie avec le cadre bâti existant avoisinant (ligne de fuite – perspective) –  voir façade Nord-Est. Cela permet également de laisser envisageable, tout en conservant l'esprit d'un projet global et cohérent, une extension future du claire-voie sur le redan au Nord-Est du Dojo.

La toiture (7% de pente) ne sera pas visible depuis l'espace public car également habillée sur sa hauteur par le bardage en claire-voie bois. L'usage d'une pente amoindrie permet de gagner en hauteur à l'intérieur et d'octroyer au stockage l'encombrement adéquat.

L'apparente enveloppe continue en claire-voie bois est un leurre. Elle intègre en effet deux ouvertures (accès véhicule d'entretien et accès auxiliaire).

Cet habillage en façade permet de faire "disparaître" ces grandes ouvertures que peut accueillir un programme tel qu'un atelier municipal. L'enveloppe bois permet de donner une lecture du bâti plus chaleureuse depuis le boulodrome.

Conscients d'une situation particulière dans le territoire (commune de Fourquevaux – périmètre 500m du château de Fourquevaux, classé aux monuments historiques), nous avons ainsi souhaité privilégier une composition qui cherche à s'intégrer dans le site. Nous avions alors étudié en amont la possibilité de continuer l'actuel pan de toiture en tuiles mais cela donnait à lire depuis le boulodrome un pan de toiture de 12m de long, et une sablière à 2m10 du sol, en désaccord avec les altimétries présentes sur le site. Nous avons finalement pris le parti d'un volume simple, et avons privilégié cette idée de l'enveloppe en bois, qui donne une certaine légèreté à cette extension et crée un lien avec le boulodrome, où l'usage du matériau bois est omniprésent (équipements du boulodrome). Ce principe nous permet non seulement de maîtriser les échelles du projet au sein du bâti existant, mais également dans son rapport au contexte avoisinant.

PROJET

F01

Haute-Garonne

FOURQUEVAUX

LIVRAISON

LIVRAISON

2017

2017

SURFACE

SURFACE

62 m2

CHANTIER

-

COUT

NC