©  2017  -  Atelier d'architecture 319  -  Tous droits réservés

ATELIER D'ARCHITECTURE 319

319 RTE DE TARABEL - 31570 PRESERVILLE

CONTACT@ATELIER319.FR

06 89 89 87 73

INSTAGRAM

  • White Facebook Icon
  • 0022aqalkiaqjbb3 copy
  • White Google+ Icon
  • ZN1a4ZRf copy
  • houzz-logo copy
  • White Instagram Icon

Caroline de Pérignon architecte

© Atelier 319 Photographe

Extension

C

La maîtrise d’ouvrage :

« Le  professionnalisme, la  rigueur et le talent de notre architecte ont permis à notre projet complexe de voir le jour.

Caroline de Pérignon a su nous aiguiller dans nos choix et nous aider réaliser notre projet. Le suivi constant du chantier, la présence d un tiers à l œil plus connaisseur, dont la coordination entre les différents corps de métier, a permis que tout se déroule bien  et nous sommes enchantés du résultat. »

M. et Mme C.

Extension d'une maison individuelle

Rénovation des sols intérieurs et extérieurs

" Pousser les murs "

 

Ce projet d’extension d’une maison individuelle consiste en un étirement du bâti en rez-de-chaussée sur 2m50 au Nord-Ouest. La façade en rez-de-chaussée n'est pas modifiée, mais étirée afin d’agrandir le séjour existant de 20 m2 afin qu’il puisse accueillir toute la famille. Le principe d’ouvertures reste ainsi inchangé.

Ceci a impliqué l’ouverture intégrale de la façade existante en RDC, la reprise structurelle de l’étage existant (façade+plancher) sur une portée de plus de 8m, sans poteaux intermédiaires afin que le futur séjour agrandi ne soit pas contraint dans son aménagement.

Du fait de la présence de deux ouvertures en façade en R+1, la couverture de l’extension a été traitée en toiture terrasse inaccessible, étanchée et recouverte de cailloux roulés (teinte ocre).

La hauteur de l’extension (acrotères) est définie par l’altimétrie d’un couronnement en brique foraine existant en périphérie de la maison.

Soucieux du traitement et de l’intégration qu’impose une extension, quelle qu’elle soit, mais aussi de respecter les attentes du Maître d’Ouvrage, nous avons ainsi privilégié une composition cherchant à s’harmoniser avec l’existant. La façade a ainsi été enduite, toujours dans ce soucis de prolongation induite par l’existant.  Nous nous sommes alors appuyés sur un volume simple, et avons privilégié cette idée de l’enveloppe continue, qui confère une certaine intégration de l’extension à l’existant, afin de donner à penser que l’extension fait partie de la composition existante de la maison, et qu’elle n’a pas été rapportée dans le temps. 

PROJET

Extension C

Haute-Garonne

NC

LIVRAISON

2017

SURFACE (SDP)

20 m2

+ sols int/ext

CHANTIER

4 mois

COUT

75 K€HT 

VU DANS

Archi+ Tome 4