©  2017  -  Atelier d'architecture 319  -  Tous droits réservés

ATELIER D'ARCHITECTURE 319

319 RTE DE TARABEL - 31570 PRESERVILLE

CONTACT@ATELIER319.FR

06 89 89 87 73

INSTAGRAM

  • White Facebook Icon
  • 0022aqalkiaqjbb3 copy
  • White Google+ Icon
  • ZN1a4ZRf copy
  • houzz-logo copy
  • White Instagram Icon

Caroline de Pérignon architecte

© Emmanuelle B Photographe

PAVILLON D 

La maîtrise d’ouvrage :

« C'est avec passion, talent, rigueur et un grand professionnalisme que Melle de Pérignon a mené  à bien la conception et la réalisation de notre pavillon d'été et de sa piscine.

C'est d'une main de maître qu'elle a géré seule le projet car nous vivons à l'étranger.

Avec brio elle a satisfait tous nos souhaits.

Toujours à l'écoute et de bon conseil, notre collaboration s'est révélée très fructueuse.

Nous sommes enchantés du résultat et profitons bien de cette belle réalisation. »

 

Mr et Mme D

Construction d’un pavillon d’été / piscine / aménagement des abords 


L’implantation de ce pavillon d’été et de la piscine répond à la demande de s’orienter vers le paysage au Nord, en opposition à l’exposition actuelle (plein sud) de la façade principale de l’habitation existante (faible utilisation de la terrasse existante trop exposée). La composition s’organise ainsi selon un axe Nord-Sud induit par la présence de vignes latéralement à l’habitation existante. 
Le coin salon du pool house est le cœur du projet. Il bénéficie d’une large cheminée en acier à hauteur ainsi que d’une vue dégagée et axée sur le bassin, les vignes, puis le paysage lointain ; vue cadrée par l’arche principale du projet. Cet espace peut s’étendre sur une terrasse extérieure menant à la plage, puis à la piscine ; terrasse protégée de par son exposition. Le projet comprend une seconde terrasse dite « bain de soleil », entre vignes et piscine.
Selon le point de vue, le plan d’eau génère plusieurs reflets : celui des vignes lorsque l’on nage vers le Nord ; celui du pavillon et de son arche principale lorsque l’on nage vers le Sud ; et latéralement, lorsque l’on chemine, celui des arbres valorisés par le projet, ou bien encore celui de l’habitation existante. 
Les façades dialoguent avec celles de l’habitation existante dans leur écriture, leurs proportions et leur traitement. Le rythme de la façade s’adapte à celui de la vie de ses usagers, respectant leur intimité à travers un subtil jeu d’ouvertures sur différents points de vue et ambiances.
Un dialogue entre construction neuve et héritage territorial à travers la réinterprétation de l’arche lauragaise et l’usage de la brique de terre cuite ; mais aussi un jeu de volumétries par l’imbrication du volume élargi de la cheminée, coiffé de sa tôle d’acier, avec le pavillon et sa toiture traditionnelle. La cheminée est considérée, non plus comme un élément rapporté à la toiture, mais comme un élément architectonique.

PROJET

Pavillon D

Haute-Garonne

NC

LIVRAISON

2016

SURFACE

pavillon 43 m2

piscine 45 m2

CHANTIER

7 mois

Client à distance

COUT

120 K€HT

VU DANS

Archi+ Tome 3

De fil en Déco

Ma Maison